MARATHON CLUB DU GRAND CENTRE

             "Des pigeons d'exception pour des hommes de passion"

French Afrikaans Albanian Arabic Armenian Azerbaijani Basque Belarusian Bulgarian Catalan Chinese (Simplified) Chinese (Traditional) Croatian Czech Danish Dutch English Estonian Filipino Finnish Galician Georgian German Greek Haitian Creole Hebrew Hindi Hungarian Icelandic Indonesian Irish Italian Japanese Korean Latvian Lithuanian Macedonian Malay Maltese Norwegian Persian Polish Portuguese Romanian Russian Serbian Slovak Slovenian Spanish Swahili Swedish Thai Turkish Ukrainian Urdu Vietnamese Welsh Yiddish

Osnabrück 2014 n’a pas été une étape surprise, les spécialistes des épreuves "marathon" ont confirmé leur supériorité, sans contestation possible. 

Ainsi, le second amateur, heureux propriétaire du second pigeon de l’épreuve n’est autre que Richard Coutelet.

Notre homme est un inconditionnel de ces épreuves. Une colonie et un management exclusivement orienté vers les longs courts donc, un choix payant et judicieux, car cette année encore, l’apiculteur de 39 ans est au rendez-vous avec brio. Pour lui aussi, aucune hésitation à se lancer dans l’aventure du "Marathon Club du Grand Centre" créé en début de saison 2014, une aubaine pour sa passion, et du plaisir en perspective.

 

colombier

Petit colombier, grands résultats


C’est à une quinzaine de kilomètres au nord d’Angers, au village de Briollay, dans un paisible lotissement qu’est située cette colonie de pointe.


En arrière d’une belle maison est posé un joli colombier fait maison, mais dont le cachet vaut largement ceux du commerce. Pas un colombier à rallonge avec des centaines de pigeons. Un colombier d’environ 7 mètres pour 4 compartiments (2 pour les 20 veufs, un pour les 7 femelles jouées au naturel accouplées au 7 mâles Grondelaers pour les petites distances et dernier compartiment pour la quarantaine de jeunes annuels) auquel s’ajoute une volière pour les 6 couples de reproducteurs. Pas une usine ; une colonie de petite taille, ou vous sentez que la gestion est simple, laissant du temps au travail à la vie de famille.

 

caisse femelles veufs

 

La caisse…..


En arrière de la maison repose une drôle de caisse toute fermée sur les côtés et le dessus, à 25 centimètres du sol ; à l’avant, sur 50cm environ, un bout de toile synthétique obstrue l’ouverture… Ouf, finalement, il n’y a pas que chez moi que des trucs inutiles trainent…. Sauf que une question plus tard vous cernez plus le personnage : pas de chichis, du utile et fonctionnel, c’est tout. En fait, ce cagibi est le top endroit pour héberger les 20 femelles de veufs ; fond grillagé, volée en fin de semaine quand les mâles sont au panier. C’est LA solution pour ne pas envahir les lieux en cabane de tous côtés et le top pour éviter les accouplements intempestifs de femelles esseulées. Pas bête le mec !

 

 

 

 


……et les coups de soleil


Pour revenir aux colombiers, vous remarquerez qu’ils ne risquent pas de coups de soleil….. si tôt que dame forme commence à montrer le bout de son nez, les volets ajourés laissant passer l’air tout en cassant les vents éventuels reviennent sur les ouvertures des ouvertures de façade pour assombrir jusqu’une semi-pénombre les locaux des veufs ; tranquillité assurée. L’énergie, c’est pour le vol.

 

volets clairvoie

Remarquez les volets à claire-voie pour assombrir et aérer

 


Stichelmachin?


Côté origines, pas de dispersion ; de l’avis même du maître des lieux, il faut trouver une race qui vous plaise et ne pas faire de légion étrangère. Ici, maitre Richard a eu le coup de foudre pour une race spécialisée dans la discipline qui le fait rêver. Son choix s’est révélé des plus juste quand il a jeté son dévolue sur les fameux ‘Depasse-Lardenoye’. Il faut dire que Stéphane Depasse n’est pas un inconnu des podiums récompensant les ténors de grand fond. Un choix sur des pigeons qui plaisent à l’amateur, issus d’origine spécialisée, tout était là pour la réussite. Les reproducteurs sont tous petits enfants de 1er Nationaux Barcelone et autres As pigeons. La plupart de ces pigeons ont été achetés en direct, certains l’ont été chez Jacky Bonini ; le pigeon qui fait deuxième du concours cette année est d’ailleurs un direct Bonini, souche Depasse-Lardenoye bien entendu. A ce courant sanguin a été ajoutée en 2010 avec succès une femelle d’Albert Klaassen (Aarden) qui lui produit en autre les 2 premiers prix sur Oudenaarde cette année et le 6ème d’Osnabrück. La consanguinité n’est pas du tout recherchée.


Gestion – management


Les pigeonneaux sont juste entrainés ; les 7 mâles d’un an conservés chaque année sont logés avec les jeunes ; ils sont entrainés et parfois lâchés en petits groupes à Orléans (200km) quand Richard va rendre visite à la famille. S’ils sont joués, ils le sont jusque 500km environ.

 

compartt pigx yearlings

Compartiment jeunes et yearlings


Les 2 ans sont entrainés et joués sur un grand fond si tout va bien ; le but est alors de les voir rentrer et de vérifier leur état de fraicheur et capacité de récupération.


A partir de 3 ans, les choses sérieuses sont demandées ; ils doivent pouvoir avaler au moins 2 fois un 800km.


Notez bien quand vous lirez les résultats de cet Osnabrück 2014 que les plus vieux pigeons de Richard sont de 2010 pour les plus vieux, les débuts datant de 2009. Ceci laisse une idée de la marge de progression de cette magnifique petite colonie.


Les couples reproducteurs sont modifiés chaque année, le tri étant fait en rapport avec les résultats des enfants et déjà sur le nombre de jeunes restants en fin d’année sur un couple.


En début de saison, les pigeons sont accouplés vers le 1er Avril, couvent quelques jours avant de passer au veuvage. Ils commencent à être entrainés quand ils volent 1 heure matin et soir sans se poser. Notez que, quand la saison avance et que les mâles volent bien, la volée du soir peut atteindre 1h30. Les trappes restent fermées 1 heure, aucun moyen de forcer la volée n’est utilisé.

 

les veufs

 

 

 

Vue de l'intérieur du colombier des veufs


Cette saison, suite aux entrainements perso, les pigeons ont fait un Chateaudun (150km), suivi d’un Lunéville (450km) et d’un Oudenaarde (500km). Notre champion aime bien que les pigeons puissent être alignés sur un 500km une quinzaine de jours avant une épreuve de grand fond, sans se soucier si les conditions sont difficiles ou pas, ils doivent se débrouiller. Entre deux courses, pas d’entrainement, juste les volées autour du colombier. Du sobre, de l’efficace sans fioriture en somme.


Les femelles ne sont pas obligatoirement montrées au départ en début de saison, par contre c’est le cas sur les belles épreuves ensuite. En fin de saison, les veufs élèvent un jeune, qui peut être un des reproducteurs.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Nutrition - traitements

Yoann préposé grit

 

Yoann, préposé auto-proclamé au grit


Simplicité encore une fois ; les mélanges ’Plus’ avec extrudés donc de Versele Laga sont de la partie : Gerry Plus, Champion Plus et Energy Plus.


Les pigeons reçoivent en général du Gerry Plus comme base en semaine ; niveau quantité, c’est assez intuitif, mais globalement, il y a moins de 35% de la ration qui est donnée le matin suite à la volée. Le bac est retiré quand les premiers vont à l’abreuvoir. Les 2-3 derniers jours avant la mise en loge, le mélange est remplacé par du Champion Plus enrichi en Energy Plus, le tout humecté de Graisse de mouton. Rien d’autre. Notez que notre champion fait en sorte que ses protégés mangent jusqu’au dernier jour, il y va donc très progressivement les derniers jours.


Au retour, les pigeons reçoivent ½ cuillère de Champion Plus et de l’Energy Plus, même schéma pendant 1 à 2 jours selon la difficulté de l’épreuve. A noter aussi que pendant cette phase de récupération, les pigeons restent au colombier; pas de volées.


Les femelles de veufs reçoivent elles-aussi du Gerry Plus.

 

564 de 11

 

564/11 : 2ème sur Osnabrück (6/478) et 2ème Oudenaarde (frère 586/1 : 1er Oudennaarde)

Père Depasse-Lardenoy, mère A. Klaassen.


Hors saison, mélange maison, pour la mue, nous trouvons en parts égales du blé, maïs, tournesol, avoine pelée et des pois. Pendant l’hiver, c’est 50% d’orge avec du blé, maïs, tournesol, un peu de lin et d’avoine pelée, etc ; notez la baisse du taux de pois dans cette période. Pendant l’hiver, le thé est couramment retrouvé dans l’abreuvoir pour accompagner la chute de duvet, condition pour voir ensuite fleurir dame forme en saison.


Le passage au mélange commercial ‘Gerry Plus’ se fait au moment de la mise au veuvage, courant Avril.


En saison, les pigeons peuvent avoir des vitamines dans l’eau le mercredi, ainsi que des granulés de levure de bière le mardi ; aucun autre produit complémentaire n’est dispensé. C’est le même traitement pour toute la colonie, pour éviter les complications.


Coté traitement, les laboratoires ne vont pas apprécier : un traitement d’Adjusol® pendant 5 jours en début de saison, qui peut être renouvelé en fin de saison, ou suite à une course difficile. De même un traitement contre les vers est administré en début et en fin de saison.

 

complicité 99

Complicité avec les pigeons, sans conteste, un atout de plus


Une histoire de souche…


Contre la tricho, il traite quand même ?? Ben non ! Même pas. Pour Richard, les trichomonas sont tenus à distance par les 2 jours de vinaigre de cidre mis dans l’eau de boisson chaque semaine ; ça doit suffire. Bon, je vous rassure, un retardataire a quand même droit à sa petite pilule de Spartrix®.


A noter que, par le passé, il avait une autre souche de pigeon d’un Champion Français (snif) bien connu ; ces pigeons, que le propriétaire traitait souvent étaient constamment sujet à des problèmes de santé ; le changement de souche ne révèle pas les même fragilités, à vous d’en tirer les conclusions…


Méthodo de nouveau départ et conseils en vrac


A la question ‘vous feriez comment pour repartir de zéro ?’, la réponse est sans hésiter d’aller chez un amateur qui marche bien, et surtout dont les pigeons nous conviennent. En effet, pour Richard, on ne peut pas gérer des pigeons qui ne nous plaisent pas en main. Chez cet amateur il prendrait 10-12 jeunes plutôt qu’un ou deux chers. Sa fourchette de prix ne dépasse pas de toute façon la somme de 250€ pour une bête à plume.


Pour lui, il ne faut pas courir plusieurs lièvres à la fois : si vous voulez faire du grand fond, assumez-le. Faites une croix sur les championnats en tout genre, consacrez-vous sur les belles épreuves et le plaisir que vous pourrez en retirer. Il ne faut pas vouloir gagner en début de saison, on ne peut être et avoir été en somme ; si vous voulez briller pour les mois de Juin-Juillet, allez y tranquillement en début de saison, laissez dame nature s’installer.


Une autre chose que l’on rencontre chez tous les champions : ne vous compliquez pas la tâche. Le plus simple est le mieux pour vous et vos voiliers. Ceci n’empêche pas d’être respectueux des habitudes de vos protégés (plus c’est compliqué, moins vous pourrez vous y tenir). La ponctualité est donc de mise pour ne pas perturber les oiseaux.


Le métronome

897 métronome

Le 897/11 : 2ème semi-national  2014 et 10ème semi-national 2013


Tout comme moi vous rêvez un jour de passer le super, qui vous fera rêver ; il semble bien que notre ami ait dans ses installations une telle pépite ; ce pigeon, pour sa seconde participation à Osnabrück s’est tant révélé prompt à taper la tête que d’une précision surprenante : l’an passé, ce fameux 9092897/2011 était enregistré à 21h07 pour figurer à la 10ème place du Osnabrück semi National à seulement 2 ans ; cette année, il est enregistré à 21h09 soit seulement 2 minutes plus tard que l’année d’avant ! I serait difficile de faire plus ponctuel après un parcours de 816km !


En yearling, cet As qui se paye le luxe d’une seconde place sur ce sélectif Osnabrück 2014 avait déjà réalisé le 14ème de 1801pigeons sur Sens et le 38ème Luxembourg de 1821 pigeons. 100% Depasse-Lardenoye, sa lignée paternelle est issue du crack 413, alors que côté maternel est présent le ‘Glenn’, 1er National Barcelone (Nl) à l’âge de 2 ans en 1995 Chez Joe Lardenoye. Bon sang ne saurait mentir ne ditons pas…

 

Edition 2014


Pour cette année, 13 pigeons ont été alignés sur Osnabrück semi- national. Comme vous le savez, seuls 7 pigeons parmi les 478 alignés au départ de l’épreuve ont pu dormir au chaud dans leur propre colombier. Parmi ces 7 merveilles 2 portaient les couleurs du colombier Coutelet, excusez du peu, avec en prime le fait que le 897/11 fasse deux années de suite dans les 10 premiers !


Constatations


Dans le lotissement de Briollay, le bal est ouvert à 21h09’44 par le 897, suit à 21h45’19 le 567/11, bon lui pour la 6ème place du classement. Les affaires reprennent le lendemain matin dès 08h30 avec le 580/11 ; à 11h11 et 11h16, 2 autres comparses arrivent, puis c’est 17h55 quand le 6ème pigeon et dernier pigeon de la journée rentre enfin. Résultats : 6 prix de 13 enlogés dont 5 prix par 10 et 2 dans les 6 premiers ; tout ceci avec une jeune équipe, beaucoup d’entre eux n’ayant que 2 ans…. Au niveau des pertes, 1 seul des 13 pigeons enlogés est resté en route, ces distances ne sont pas meurtrières pour qui est taillé pour et est préparé sereinement dans ce dessein.


Osnabrück 2014 (816km): 2, 6, 16, 38, 39, 89 / 478 pigeons


Félicitations pour cette superbe réussite avec une petite colonie de jeunes talents… Non pas un homme à battre, mais un copain de passion à égaler, un exemple à suivre.

photo famille

Une pratique ciblée et sans chichi pour une vie de famille épanouie


Un grand merci pour l’accueil et le partage d’expériences, bon vent pour Assen, sans chichi ni fioriture, mais avec panache et réussite, ce qui ne devrait pas être difficile vu ce que la colonie a montré malgré la jeunesse des sujets, chapeau bas.


David Chassagne, le 10/07/2014.