MARATHON CLUB DU GRAND CENTRE

             "Des pigeons d'exception pour des hommes de passion"

French Afrikaans Albanian Arabic Armenian Azerbaijani Basque Belarusian Bulgarian Catalan Chinese (Simplified) Chinese (Traditional) Croatian Czech Danish Dutch English Estonian Filipino Finnish Galician Georgian German Greek Haitian Creole Hebrew Hindi Hungarian Icelandic Indonesian Irish Italian Japanese Korean Latvian Lithuanian Macedonian Malay Maltese Norwegian Persian Polish Portuguese Romanian Russian Serbian Slovak Slovenian Spanish Swahili Swedish Thai Turkish Ukrainian Urdu Vietnamese Welsh Yiddish

Pierre Catez, vainqueur l'an passé de la catégorie « Femelles » sur Assen 2015 s'adjuge cette année la victoire totale. Dire qu'il voulait lever le pied, un 1er semi-national Assen, ça valait le coup de continuer encore un peu!

pierre et sa femelle

Pierre et la 616/13: un homme heureux


Une victoire sans contestation possible

Ce vendredi 31 juillet 2015, les spéculations allaient bon train pour savoir à quelle vitesse serait probablement le pigeon victorieux. La vitesse de 1 200 mpm semblait possible, la localisation à l'ouest du rayon plus que certaine, le fond du rayon devrait se régaler. C'était sans compter sur la femelle 375616/2013 de l'ami Pierre Catez. Elle ne voulait pas se limiter à une telle vitesse, et c'est pour une vitesse moyenne de 1 258,082 mpm qu'elle était officialisée à 16h31'05 '', après un parcours de 775,331 mètres. Elle devance ainsi son premier rival, le pigeon de Christian Girard (avec s'il vous plaît la distance de 969,567 mètres) de plus de 25 mètres par minutes. Et pourtant, le vent laissait plutôt présager une victoire aux points longs ; aucun des pourtant sérieux candidats à ces distances supérieurs n'a pu damer le pion à la miss 616 de Pierre. Même l'ami Richard Coutelet a dû s'incliner face à cette prestation de haute facture. Ce jour, la tête, s'était pour elle ; elle en profite d'ailleurs pour faire le doublage femelle devant la 541/2012 de Richard : carton plein.


375616/2013

Ce n'est pas d'un ruineux achat qu'est issue cette perle, un copain Mr Lemaire, lui a offert voici 2 ans ; à priori, elle est d'origine Belge : Luc Van Roy +/- ; je dis plus ou moins, car Pierre n'est pas un coureur de pédigrée ; ce qui est sûr, c'est qu'elle est capable de faire la distance de brillante façon ! N'est-ce pas le plus important ? Comme elle n'était pas issue de son origine, il a fallu que la miss fasse ses preuves pour rester parmi les peu nombreux voiliers conservés par notre champion. L'an passé, elle avait été le troisième tombé au colombier sur Assen, réalisant une 48ème place à un an seulement. Ce doublé sur Assen lui vaut d'ailleurs la brillante place de 6ème As pigeon MCGC Assen 2014-2015, avec au passage la place de première femelle de ce classement, la suivante étant la 997/2011 du sympathique Christian Barrault (17ème As pigeon), ex-æquo mais devant car plus de kilomètres, avec la femelle 604/11 du non moins sympathique Mickael Esnault (18ème As pigeon).

couple

 

La belle et son rouge


Une préparation... chaotique

La saison 2015 a, à nouveau, été assez difficile pour les amis de Sainte Maure, suite à des différents persistants au niveau des zones d'entente de jeu. Ainsi, l'équipe de Pierre n'a pu être enlogée que 2 fois à plus de 200 km : sur Dreux +/- 200 km et sur Rouen +/- 250 km. Le reste a été fait de 2-3 entraînements société à 80-100 km, rien de plus. Beaucoup ne se risqueraient pas dans ces conditions à lancer leurs voiliers sur un grand fond dans ces conditions. Qu'importe, la donzelle n'a semble-t-il pas trop souffert de la chose, juste retour des choses.

Les pigeons de Pierre ont commencé la saison au veuvage avant d'être accouplé pour se trouver en position pour les courses de son choix : les longs cours. La 616/13 a ainsi été mise sur un jeune de +/- 8 jours, position qui semble lui réussir.


Un exemple

Pierre Catez est le stéréotype de ce que l'on peut montrer pour défendre notre passion : un effectif réduit à 35 pigeons l'hiver passé, 20 jeunes élevés par an.
Le mélange est du fait-maison (blé, maïs, tournesol et sorgho) complété par du standard du commerce. En fin de préparation, le mélange est enrichi de maïs et de lentilles (pour durcir les pigeons).

Pendant la mue, sont ajoutés lin et colza, alors que le pourcentage de blé et de maïs est, lui, augmenté en hiver. Pas d'orge.

Grit et vitaminéral sont ajoutés à la demande, voilà pour le côté 'produit' de Pierre !

Quel plus bel exemple pour tous pourrait-on donner que celui-ci pour montrer que l'on peut jouer le grand fond, simplement, avec une toute petite structure, sans grever le budget familial. Attention, pas pour faire les fonds de tableau, mais avec la possibilité de jouer les avant-postes.
Le grand fond reste une affaire de pigeons capables, et une solution de premier choix pour qui veut parfois lever un peu le pied sur la surcharge de son emploi du temps ou son budget 'pigeons'.

Colombier 2


Patience... pour les messieurs

Même refrain que pour nombre de champions déjà mis en valeur sur nos joutes marathon : prendre le temps avec les mâles : pour Pierre, les mâles ne doivent pas être alignés à ces distances avant 3 ans (2 en cas d'essai). Par contre, pour les femelles, pas de soucis. N'y voyez pas une quelconque forme de sexisme ou de vengeance, nos champions ne font pas partie des hommes battus. Ces demoiselles sont simplement physiologiquement plus à même d'encaisser ces efforts dès le plus jeune âge, sans en pâtir les années à venir. C'est plutôt donc un aveu de supériorité féminine. La 616/13 en est un exemple elle aussi, car son enlogement à un an sur Assen 2015 n'a, en aucune façon, entamé sa capacité à voler de bien belle façon.

Ce devrait d'ailleurs être un plaidoyer pour le jeu des femelles, parfois délaissé, mais qui peut, avec un peu de temps pour doubler les volées, réserver comme ici de bien belles satisfactions.

femelle

 

616/13: 1er Semi-national Assen 2015


616

Si vous lisez les résultats des As pigeons Assen 2014-2015, vous ne trouverez pas une erreur à la ligne 20, où figure un autre 616, propriété aussi de Pierre Catez. Les colombiers du champion de Villaines les Rochers (37) sont également riches du 198616/2011, un mâle celui-ci, qui rapporte une jolie 20ème place des As pigeons Assen 2014-2015. A ne pas confondre donc avec la maintenant célèbre 375616/2013 qui rapportera à notre ami l'immense joie de pouvoir lever le trophée du premier prix Marathon de cette belle édition du Assen MCGC 2015.

Un grand bravo, que je me permets de transmettre de la part de tous les copains du MCGC pour cette vraiment magnifique victoire semi-nationale.
Aux 4 coins de l'hexagone se conserve avec persistance un vieux dicton, dont nous ne pouvons que vous souhaiter la concrétisation : Pierre, pour 2016, gardez bien en tête ses quelques mots : « jamais 2 sans 3 ».

Bon vent, et rendez-vous le 13 septembre pour savourer votre succès,

David Chassagne, Août 2015